La ville de Gongju est localisée sur les rives de la rivière Geumgang dans la province du Chungcheong du Sud. Il s’agit d’une ville intéressante à découvrir lors d’un séjour en Corée du Sud. Bien que moins connue que les autres villes du pays, elle dispose d’une offre touristique variée. En tant qu’ancienne capitale du royaume Baejke, elle abrite de nombreux vestiges du passé. La cité ne manque pas non plus de séduire avec ses caractéristiques modernes. Voici d’ailleurs quelques informations importantes à savoir avant d’y faire un tour lors de votre prochain voyage en Corée du Sud.

Comment se rendre à Gongju ?

Si vous souhaitez profiter d’une aventure mémorable hors des sentiers classiques au cours de votre séjour en Corée du Sud, la ville de Gongju constitue une étape intéressante à prévoir. Il s’agit d’une charmante ville localisée dans le centre-ouest de la péninsule. Elle est sans doute à 150 kilomètres au sud de Séoul et à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de la grande ville de Daejeon.
Pour rejoindre la ville, il est possible de prendre le bus depuis les grandes villes comme Séoul, Daejeon ou Buyeo. Il s’agit d’une option bien accessible à tout le monde. Sinon, il est toujours intéressant de voyager en voiture pour avoir plus de liberté. Depuis Séoul, il faudra passer par plusieurs étapes, notamment l’autoroute n° 25 pour rejoindre Nonsa. Après cela, il faudra poursuivre sur l’autoroute n° 1 jusqu’à Daejon avant de prendre l’autoroute n° 32 pour atteindre Cheongju. Le parcours se termine sur l’autoroute n° 36 pour enfin arriver à Gongju. Voilà un parcours à la fois vivifiant et aventureux. Si vous souhaitez vivre une telle aventure en Corée du Sud, cliquer ici serait la solution de se faire conseillé par des spécialistes de cette destination hors du commun.

Les merveilles à découvrir à Gongju

Visiter Gongju est une expérience intéressante à réaliser lors d’un passage en Corée du Sud.

Le musée national

Une fois sur place, la visite du musée national permet d’avoir une idée sur l’environnement de la vie du roi Muryeong durant son règne. On y retrouve divers objets retraçant cette époque à savoir. Généralement, ces trésors historiques ont été récupérés dans sa tombe. On retrouve notamment des bijoux en argent et en or, épées, poteries… À l’étage, il est aussi possible d’avoir un aperçu sur la culture ancienne de la province.

Hanok, la reconstitution d’un village traditionnel

Après une petite immersion historique, il est aussi indiqué de vivre une expérience hors du commun dans une reconstitution d’un village traditionnel que l’on appelle « hanok ». D’ailleurs, il est possible d’y passer la nuit. Le site est localisé entre les tertres funéraires Songsan-ri et le musée national de Gongju. Les maisons y sont érigées dans un style traditionnel coréen en bois. L’atmosphère à la fois étrange et agréable des lieux séduit à coup sûr.

La forteresse de Gongsanseong et ses alentours

Dans la vieille ville, on retrouve la prestigieuse forteresse de Gongsanseong. Elle date de 1 500 ans et est localisée au sommet du mont dominant la rivière Geumgang. Cependant, beaucoup de bâtiments n’y sont plus, juste leurs emplacements. Toutefois, il est possible d’y retrouver l’étang aux lotus doté d’une architecture particulière. Il est aussi possible d’y découvrir le temple Yeongeunsa. Faire un tour des remparts est aussi agréable.
À une dizaine de minutes à pied de la forteresse, il est possible de rejoindre les Tertres funéraires Songsan-ri. Il s’agit d’un complexe constitué de 7 tombes incluant celle du roi Muryeong.

Le parc national de Gyeryongsan

Pour les amateurs de nature, une aventure vivifiante est accessible dans le parc national de Gyeryongsan, notamment à l’extrême sud-ouest de la ville. De nombreux sentiers y permettent de traverser des paysages naturels fascinants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *